Quand le soleil se lève : COUREZ-VOUS ?!

Le financement d'un organisme sans but lucratif

Courrez-vous-financementUn rôle primordial

Les organismes sans but lucratif (OSBL-OBNL) ont un rôle primordial dans l'économie et surtout dans notre système social. Ces organismes contribuent à assurer un niveau minimal de « bien-être » de la société en comblant les vides laissés par l'État. Conséquemment, les individus, corporations, fondations et gouvernements font face à une surabondance de demandes de financement et de dons.

Les ¾ des organisations ont de la difficulté à obtenir du financement en général et 1 organisation sur 2 a des problèmes de financement externe. Plus de 90 % ont eu une réduction du financement de source publique.*

Les années actuelles sont difficiles pour les OSBL au Québec, car ils doivent, pour assurer leur survie, démontrer leur performance à bien utiliser l'argent qui leur est remis, que ce soit sous forme de dons, de cotisations ou de toutes autres ressources financières. Parmi les rôles très importants du CA, on trouve alors celui d'avoir la constante préoccupation de la continuité de l'organisation, de sa viabilité financière et de sa crédibilité.

Un plan de financement devient alors primordial. Ce plan devrait inclure tous les modes et toutes les sources potentielles de financement. Il est essentiel de réfléchir à plusieurs questions de « saine gouvernance » avant de débuter :

  • Avez-vous un énoncé de vision ? (autre que les formules du genre : Être un leader..., être une référence..., qui sont des formulations empruntées au PME?)
  • Avez-vous écrit des valeurs pour votre organisation ? (des valeurs validant la « couleur de l'argent » et autres que des principes ou des valeurs de gestion)
  • Votre mission est-elle à jour ? (décrit-elle des grands moyens ou une finalité?)
  • Qui sont vos clients, votre clientèle ou vos bénéficiaires ?
  • Quel est l'objectif dominant de la démarche de financement ?
  • Quels sont les motifs ou les raisons majeures justifiant votre besoin accroître vos revenus ?
  • Quel est votre moyen de financement principal ? Quelles sont les opportunités ? etc.

En clair, avoir une maitrise de base de votre organisation et implanter une gouvernance saine avant l'élaboration d'un plan de financement constituent les meilleures chances d'arriver à des résultats. Ensuite, vous pourrez passer/penser à ces quelques étapes à suivantes :

L'élaboration du portefeuille d'activités de financement consiste à déterminer l'ensemble des programmes qui permettra à l'organisme d'atteindre ses objectifs tout en respectant sa mission. Il existe une vingtaine (20) de types de véhicules de financement : membership, subventions, commandites, activités-bénéfices, activités commerciales, dons, etc. On retrouve deux règles importantes dans l'élaboration du portefeuille d'activités de financement : la diversification de sources de revenus et la compétence centrale de l'association. Il faut s'en tenir à ce qu'on fait de mieux, au lieu de s'éparpiller dans toutes les directions. Il faut un équilibre entre efforts et résultats.

De plus, dans les meilleurs ingrédients du succès on retrouve : une bonne cause (votre cause est la meilleure), un fort leadership et une organisation professionnelle. Enfin, les qualités essentielles à la réussite sont : la créativité, l'honnêteté et la patience !!!

Afin de se fixer des objectifs individuels pour chaque source de financement, nous suggérons d'élaborer non pas les objectifs, mais les motifs de l'organisation, en regard de la source de financement, et également d'extrapoler sur les motifs que peut avoir le sollicité. Quels seraient les motifs qu'une compagnie aurait à vous commanditer ? Quels seraient les motifs d'un donateur à renouveler son don ? Quelles seraient les raisons pour les membres de renouveler ou de contribuer à une cotisation spéciale ? Etc.

La planification de la campagne de financement a pour but d'en élaborer le plan. Le meilleur plan est donc celui qui est le mieux adapté à votre situation. La formation du cabinet de campagne de financement a pour but de se doter d'une structure organisationnelle. Autant que possible, il faut essayer d'éviter les personnes qui ne seraient que des stratèges, « suggérant » aux autres quoi faire mais n'assumant aucune responsabilité personnelle. Il faut du leadership.

Pour conclure, réfléchissez sur ce proverbe africain :

« Chaque matin en Afrique, une gazelle se réveille. Elle sait qu'elle doit courir plus vite que le plus rapide des lions, sinon elle se fera tuer. Aussi, chaque matin en Afrique, un lion se réveille. Il sait qu'il doit courir plus vite que la moins rapide des gazelles, sinon il mourra de faim. L'important n'est pas d'être un lion ou une gazelle... mais quand le soleil se lève : COUREZ ! »

Pour en savoir plus et trouver des solutions, nous avons pour vous des sessions de formation vulgarisées et des services-conseils reconnus. Visitez ce lien et contactez ce numéro pour en savoir plus. Sans frais 1-855-758-5286

Atelier et travaux portant sur:
L'actualisation de la mission, de la mission et des valeurs

Merci. Bonne gouvernance!

Marco Baron BAA | formateur et consultant

Demander +